Qi Gong

Le qi gong est une pratique corporelle visant à l’entretien de la santé, selon l’art du Yangsheng, « nourrir le vivre » et des principes de la médecine chinoise. Il s’agit d’entrer en relation avec le Souffle ou qi, qui est à l’œuvre dans tout ce qui est. Les mouvements pratiqués dans la lenteur et le calme ouvrent et assouplissent le corps, favorisent la circulation du qi et la renforcent, équilibrent la physiologie et favorisent la détente et le calme intérieur.

Etirer et ouvrir le corps, coordonner ses gestes avec attention, être à l’écoute de ses ressentis, respirer… Il existe de nombreuses méthodes pour libérer et conduire l’énergie dans le corps:

Daoyin Yangsheng Gong

Le Daoyin Yang sheng Gong a été mis au point par le Professeur Zhang Guang De, professeur à l’Université d’éducation physique de Beijing, à partir des théories classiques du Dao Yin (“conduire l’énergie par le mouvement”) et du Yang Sheng (“nourrir la vie”) et en s’inspirant de la culture traditionnelle chinoise et de son imaginaire.

Méthodes enseignées :

Qi Gong général & 12 mouvements de qi gong – Shi er fa – fait circuler l’énergie dans le corps, assouplit les articulations et entretient les fonctions des organes.

Qi Gong du cœur – régularise la tension, la circulation du sang et de l’énergie, favorise l’ouverture du cœur et de l’esprit.

– Qi Gong des poumons – stimule la respiration, purifie les poumons, renforce l’énergie et l’immunité.

 – Qi Gong des reins –  renforce l’énergie originelle, les membres inférieurs et ouvre le bassin, développe la résistance.

Nei Yang Gong

Le “qi gong pour nourrir l’intérieur” est la base du qi gong médical contemporain, issu des recherches du professeur Liu Gui Zhen à l’hôpital de Beidaihe, en Chine, et transmis depuis par sa fille, Madame Liu Ya Fei.

Le Nei Yang Gong présente des mouvements harmonieux et réguliers qui assouplissent  l’ensemble du corps, avec une attention particulière portée à la région lombaire et à la colonne vertébrale mobilisée dans l’étirement et la torsion.

Méthodes enseignées :

Nei yang gong dynamique

1re méthode :  Transformer les tendons et les muscles afin de favoriser la circulation de l’énergie

2e méthode : Faire circuler l’énergie afin de favoriser la longévité.
Nei yang gong statique et automassages – développe les perceptions internes et la conscience du soin par le geste

Qi gong de la femme – favorise le relâchement et le calme du cœur, développe la souplesse et la fluidité, manifeste la beauté

Qi gong d’Emei

Nées sur le mont Emei (Sichuan), une des quatre montagnes sacrées bouddhistes de Chine, ces pratiques de santé sont représentées par maître Zhang Ming Liang, 14e héritier de l’école Emei, directeur de l’institut de recherche de médecine Huangting de Pékin et expert officiel des Qi gong de santé.

Influencée par le bouddhisme chan et le taoisme, l’école Emei a sa médecine propre, qui associe étroitement la pratique du qi gong et des arts martiaux, des sons et de la méditation, un système complet qui a inspiré de nombreuses formes de qi gong.

Pratiqués dans la lenteur et en conscience, ces gestes tournés vers la qualité du mouvement permettent d’être particulièrement à l’écoute de ses ressentis et d’entrer en résonnance avec son état de corps vivant.

Méthodes enseignées :

Shen Zhang Gong – Qi gong de l’ouverture et de l’étirement : ouvre les articulations et l’espace du corps, régule le flux de l’énergie –  atelier 

La Mélodie des organes : stimule et équilibre les cinq organes internes par des sons et vibrations à partir de postures et mudras spécifiques.

Méditation : travaille la posture statique selon huit points clefs, installe l’état de calme dans l’unité du corps et de l’esprit.

Qi gong de santé

Issus de la tradition, les neuf qi gong de santé mis au point et validés par les experts de la Fédération internationale de qi gong de santé(IHQF) en tant que sport santé accessibles à tous, sont pratiqués partout dans le monde. Des mouvements d’étirement lents, doux et souples combinés à des respirations et un travail de concentration nourissent l’énergie et favorisent l’équilibre et le bien-être.

 

Liu Zi Jue – Qi gong des 6 sons : équilibre et renforce le qi des organes internes par l’association de mouvements et de sons spécifiques.

Yi Jin Jing – Qi gong des tendons et des muscles : vise à améliorer la force physique, la souplesse et la circulation du qi au travers d’anciens exercices de renforcement provenant de Shaolin.

Ba Duan Jin Huit pieces de brocart : régule la circulation du qi et du sang dans le corps par l’excellence de ses mouvements, comme les précieuses pièces de soie.

Wu Qin Xi – Jeu des 5 animaux : mobilise le corps pour conduire l’energie avec le souffle des animaux – cerf, tigre, singe, ours et oiseau –, d’après la méthode mise au point par le médecin Hua Tuo (IIe siècle).

Retour en haut